Le droit des collectivités territoriales irrigue aujourd’hui de nombreuses professions. L’ambition du Master Droit des Collectivités Territoriales est d’offrir aux étudiants une formation de haut niveau leur permettant de travailler dans des milieux professionnels qui nécessitent des connaissances approfondies dans l’organisation, le fonctionnement et les compétences des collectivités territoriales. Il a pour objectif de former des cadres, chargés d’études ou chargés de mission, qui travailleront au sein d’organismes publics ou privés. Il peut s’agir des services déconcentrés de l’État (préfecture, directions régionales ou départementales), des collectivités territoriales (communes, départements, régions, collectivités à statut particulier, collectivités d’outre-mer) ou leurs groupements (établissements publics de coopération intercommunale). Le Master Droit des Collectivités Territoriales ne se borne pas à former des cadres de la fonction publique. Il permet également d’offrir des débouchés dans des organismes privés évoluant en relation avec les administrations locales (bureaux d’études, cabinets de conseil, sociétés d’économie mixte, société publique locale…). Il constitue également une formation adéquate pour les étudiants qui ambitionnent de devenir avocat spécialisé en droit public et en droit de l’environnement. Parce que l’objectif de professionnalisation est au cœur du Master Droit des Collectivités, tout est mis en œuvre pour que les étudiants diplômés de cette formation soient opérationnels pour le monde professionnel et puissent intégrer rapidement ce dernier. Le choix des cours, celui des intervenants (nombreux professionnels : cadres territoriaux, magistrats, avocats, …), l’organisation des cours, les partenariats (notamment avec des collectivités territoriales, des cabinets d’avocats, l’IPAG de Montpellier, l’EFACS, le Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale de l’Hérault) sont les garanties pour que la formation soit un tremplin professionnel pour les étudiants. Ces derniers ont ainsi l’opportunité de trouver un emploi dans les mois qui suivent leur obtention du Master.

Directeur: M. Guillaume Merland

39 rue de l’Université

34060 Montpellier Cedex 2

tél: 04.34.43.28.64

mail: guillaume.merland@umontpellier.fr

Candidatures et inscriptions en M2:

Laurie LESCURE : 04.34.43.28.22 / Vanessa DORAI : 04.34.43.28.23

dsp-ecole-professionnelle@umontpellier.fr

L’ambition du Master Droit des Collectivités Territoriales est d’offrir aux étudiants une formation de haut niveau leur permettant de travailler dans des milieux professionnels qui nécessitent des connaissances approfondies dans le droit public en général et le droit des collectivités territoriales en particulier (organisation, fonctionnement et compétences des collectivités territoriales).

Il a pour objectif de former des cadres, chargés d’études ou chargés de mission qui travailleront au sein d’organismes publics ou privés. Il peut s’agir des services déconcentrés de l’Etat (préfecture, directions régionales ou départementales), des collectivités territoriales (communes, départements, régions, collectivités à statut particulier, collectivités d’outre-mer) ou leurs groupements (établissements publics de coopération intercommunale), ou bien dans des organismes privés évoluant en relation avec les administrations locales (bureaux d’études, cabinets d’avocat, cabinets de conseil, sociétés d’économie mixte, …).

Les diplômés de la formation présenteront un profil particulièrement attractif pour les employeurs publics ou privés confrontés aux problématiques juridiques des collectivités territoriales : un profil pluridisciplinaire avec une dominante juridique.

Plus précisément, le Master Droit des Collectivités Territoriales prépare aux métiers suivants :

– Fonctionnaire territorial (administrateur et attaché) ;

– Agent contractuel dans une institution administrative locale (chargé de mission, emploi de cabinet, expert juridiques) ;

– Emploi de cadre dans des organismes financiers en relation avec les collectivités territoriales ;

– Emploi de cadre dans des cabinets de conseil ;

– Emploi de cadre dans des entreprises publiques ou privées en relation avec les collectivités territoriales (sociétés d’économie mixte, société publiques locales, sociétés publiques locales d’aménagement, …) ;

– Avocat ;

– Consultant juridique auprès des collectivités territoriales ou des entreprises en relation avec elles.

La largeur du spectre des débouchés professionnels est rendue possible par le caractère pluridisciplinaire des enseignements dispensés au sein du Master Droit des Collectivités Territoriales avec malgré tout une dimension éminemment juridique.

Le Master Droit des Collectivités Territoriales permet aux étudiants d’acquérir les compétences suivantes :

– Connaissance du droit des administrations territoriales et des organismes publics et privés en relation avec elles ;

– Capacité à diriger un service et notamment un service des affaires juridiques ;

– Capacité à dialoguer avec les cadres supérieurs des collectivités et les élus ;

– Capacité à gérer des personnels ;

– Capacité à organiser et analyser des informations ;

– Capacité à organiser et animer des réunions ;

– Maîtrise de la méthode et des outils du management et du pilotage de projet ;

– Maîtrise des techniques de rédaction et d’expression orale ;

– Maîtrise des outils liés aux technologies de l’information et de la communication (TIC) ;

– Maîtrise d’une ou plusieurs langues étrangères.

Poursuite d’études

A l’issue du Master Droit des Collectivités Territoriales, les diplômés peuvent poursuivre leurs études à l’IPAG afin de se préparer aux concours administratifs, à l’IEJ pour ceux qui veulent devenir avocat. Il est également possible de poursuivre une thèse de doctorat.

Insertion professionnelle

  • Fonctionnaires territoriaux (administrateurs et attachés)
  • Agents contractuels dans une institution administrative locale (chargés de mission, emplois de cabinet, experts)
  • Emplois de cadre dans des organismes financiers et bancaires
  • Emplois de cadre dans des entreprises privées en relation avec les collectivités territoriales (SEM, SEML, SPL, SPLA, SEMOP)
  • Avocat spécialisé en droit public et en droit de l’environnement
  • Consultants auprès des collectivités territoriales et des entreprises