L’engagement étudiant est reconnu, par l’Université de Montpellier par la reconnaissance du statut « d’étudiant engagé ». Ainsi par une délibération du 7 juillet 2015, le Conseil d’Administration de l’établissement a créé un statut spécifique pour les étudiants exerçant des activités et/ou missions supposant une implication spécifique (activité bénévole associative, d’élus au sein des instances universitaires, militaire, sécurité civile, service civique, sapeur-pompier volontaire, volontariat dans les armées…).

Ces étudiants ont la possibilité de demander une validation des compétences, connaissances et aptitudes. Le Master Droit des Collectivités Territoriales s’inscrit dans cette politique de l’établissement.

Ainsi, pour la validation de ses compétences, connaissances et aptitudes acquises dans le cadre de ses activités, l’étudiant doit déposer une demande écrite (formulaire disponible dans l’ENT) devant être motivée et accompagnée, outre des justificatifs nécessaires, d’un document dans lequel l’étudiant précise et décrit son activité (responsabilité, missions confiées, compétences acquises, …). Les mêmes activités ne peuvent être validées qu’une seule fois par cycle universitaire (une fois au cours du Master).

Pour l’aménagement éventuel de l’organisation et du déroulement des études, l’étudiant concerné doit déposer une demande auprès de la scolarité en l’accompagnant de pièces justificatives propres à sa situation. Les aménagements ne concernent que des mesures strictement nécessaires pour concilier études et engagement. Ils peuvent par exemple prendre la forme d’un aménagement dans l’organisation de l’emploi du temps ou d’un aménagement des modalités de contrôle des connaissances.

Le Master est en capacité d’accueillir des étudiants ayant des contraintes telles que celles liées aux au handicap, au sport de haut niveau ou à l’activité professionnelle.

Pour les étudiants en situation de handicap :

L’accueil des étudiants en situation de handicap est organisé en relation avec le service Handiversité de l’établissement. A cet égard, l’université a mis en place un schéma directeur sur le handicap, voté en Conseil d’Administration le 20 juin 2016. Ce schéma comporte 70 actions articulées autour de 4 axes, des actions pour les étudiants, pour les personnels, en faveur de l’inclusion des personnes en situation de handicap et pour développer la responsabilité sociale de l’université. Un référent administratif et deux référents pédagogiques de la composante complètent ce dispositif auprès des étudiants.

Tout étudiant se trouvant dans une situation de handicap peut bénéficier d’aménagements particuliers pendant sa scolarité (travaux-dirigés, examens, tutorat…). Il doit, pour pouvoir bénéficier de ces dispositions, prendre contact dès son inscription et au plus tard avant le début des cours avec le Service Universitaire de Médecine Préventive et de Promotion de la Santé et le Service Handiversité de l’Université. Le Directeur du SCMPPS établit une attestation qui précise les dispositions dont le candidat peut bénéficier au cours de sa scolarité. Cette attestation est transmise au Président de l’Université qui informera l’étudiant et la scolarité de sa décision et des procédures particulières à mettre en place. Le service Handiversité assure le suivi de l’étudiant pendant son cursus.

Si la situation de handicap survient en cours d’année (ex. : accident) cette démarche doit s’effectuer immédiatement auprès du SCMPPS pour bénéficier éventuellement d’aménagement d’épreuve signalé au Service de la scolarité au minimum 48h avant le début de l’épreuve).

Pour les étudiants exerçant une activité professionnelle :

Il n’est pas rare que certains étudiants inscrits dans le Master soient contraints de travailler en parallèle de leur poursuite d’études. Là aussi, l’équipe pédagogique est sensibilisée en amont sur ces cas particuliers et des aménagements de cours et d’examen peuvent leur être accordés.

Pour les étudiants sportifs de haut niveau :

L’étudiant désirant bénéficier du statut de sportif de haut niveau dans l’organisation de ses études, en particulier lors des compétitions officielles, doit déposer une demande dès la rentrée universitaire auprès du service de la Scolarité (dossier à constituer).

Sont concernés les étudiants inscrits sur la liste arrêtée par le Ministre des Sports, inscrits dans les filières de haut niveau (pôle espoir, centre de formation) ou déclarés sportifs de haut niveau par la commission du sport de haut niveau de l’Université.

Ce statut permet aux étudiants de bénéficier d’un aménagement d’études et d’examens. L’étudiant doit informer la scolarité et justifier son absence aux examens dans un délai de 15 jours avant le début des épreuves.

L’Université de Montpellier propose un dispositif spécifique aux sportifs de haut niveau. Les étudiants concernés signeraient donc un contrat leur permettant notamment de disposer d’aménagements spécifiques.

La souplesse dans l’organisation pédagogique du Master permet ainsi à de tels sportifs de suivre la formation.

Pour les étudiants entrepreneurs :

Les étudiants entrepreneurs peuvent suivre la formation.

Ils bénéficient d’un statut spécifique reconnu par l’établissement (https://www.umontpellier.fr/articles/etudiant-entrepreneur).